Services en ligne / Météo & Marées

Vous êtes ici :

Un village métamorphosé

Jean-Louis Léonard et Didier Roblin : le combat fut âpre, mais le village des Boucholeurs a été préservé. Le résultat est à la hauteur des espérances.

Un village métamorphosé

Marie Claude Aristegui, journaliste, a interviewé pour nous Monsieur Jean-Louis Léonard, maire de Châtelaillon-Plage et Monsieur Didier Roblin, maire d'Yves.
Le samedi 1er juin 2019, le front de mer et le village des Boucholeurs sera inauguré ! En 2010, la tempête Xynthia a eu de lourdes conséquences pour ce village, après 9 ans de travaux de protection et d'embellissement les Boucholeurs sont métamorphosés.  

Jean-Louis Léonard « On a évité la démolition et on a transformé le village »

« On a fait l’inverse de ce que voulait l’État. On a évité la démolition et on a transformé les Boucholeurs », résume Jean-Louis Léonard.  

Très vite après la tempête, il a envisagé cette double action et ce, d’autant plus, que si le préfet maintenait son intention de raser dans les grandes largeurs, l’État mettait aussi ses services à disposition de la commune pour repenser le village. « Aujourd’hui c’est un village qui est protégé et qui a changé de look. C’est le troisième visage des Boucholeurs. » . La première rénovation avait été sommaire, la deuxième, en 2001, plus significative et la dernière a transfiguré les lieux. 

« Il me plaît beaucoup, c’est très réussi. Nous n’avons pas essayé d’imiter l’ancien, on a complètement recréé une continuité urbanistique. La plus grosse réussite a été de donner une unité à la totalité de ce village qui n’en avait jamais eue.»  

Pour Jean-Louis Léonard, la rotonde est vraiment l’endroit emblématique. « Je l’ai toujours pensé ainsi », dit-il en jetant un coup d’œil circulaire. Et il montre une trace : « C’est l’empreinte du muret qui séparait le village ». Le dernier vestige d’un passé révolu. 

Jean-Louis Léonard et Didier Roblin avant les travaux, accoudés au muret qui faisait office de "frontière". 

Didier Roblin : « C’est beau et ça nous ressemble »

Lors de la rénovation des Boucholeurs, en 2001, le maire d’Yves, Didier Roblin avait regretté que la partie du village bâtie sur sa commune en soit exclue. « En 2010, hélas, les circonstances étaient dramatiques, mais je me suis dit que, cette fois je monterais dans le train et qu’on allait faire disparaître cet escalier ».  

Aujourd’hui, il est enchanté du résultat, sa commune bénéficie ainsi d’un nouvel élan tout en conservant sa spécificité rurale : « On voulait que ça nous ressemble ».  

La promenade littorale est la même d’un bout à l’autre, mais côté Yves les aménagements qui la bordent sont très « nature » avec notamment des espaces verts, des aires de pique-nique confortables, un joli boulodrome, des jeux pour les enfants. Et aussi un site artistique avec un atelier-exposition dont André Bénéteau sculpteur et président de l’association Artour, a pris possession. Les animations qu’il organise pour initier à cet art ont de plus en plus de succès. 

 

Retrouvez le programme inédit de l'Inauguration des Boucholeurs, le samedi 1er juin 2019 

Crédits photos : Xavier Léoty, Marie Claude Aristégui 

Châtel Mag 88

voir

Châtel Mag 87

voir

Châtel Mag 86

voir

Chatel Mag 85

voir

Châtel en Quartier 2018

voir

Nos autres sites

office de tourisme

L'office de tourisme

voir

Le centre Aquatique

voir

Beauséjour

voir

hippodrome chatelaillon-plage

Hippodrome

voir