Vous êtes ici :

Bruno, bénévole par nature

Bruno Maurin bénévole au sein du festival du cerf-volant de Châtelaillon-Plage nous a reçu le temps d’un court échange !

Bruno, bénévole par nature

Bruno Maurin nous a partagé sa passion pour le bénévolat au sein du festival du cerf-volant de Châtelaillon-Plage, le temps d’un court échange sur la plage !

Le bénévolat est une prescription de joie pour Bruno Maurin. Bénévole depuis cinq ans pour le festival du cerf-volant, il nous raconte cette belle aventure humaine.

Bonjour Monsieur Maurin, présentez-vous en quelques mots. 

« Je suis Bruno Maurin, j’ai 47 ans, et je travaille aux urgences de La Rochelle au sein de l’équipe du SAMU SMUR. J’ai emménagé dans la commune de Châtelaillon-Plage pour la première fois à l’âge de 18 ans, rue Paul Doumer. Je travaillais en tant que serveur à la Rose des Sables au début des années 1990. » 

Comment caractériseriez-vous l’esprit du festival ? 

 

« Le festival du cerf-volant c’est de la joie, de la bonne humeur. On m’a nommé « chef » car je suis présent pendant les 3 jours mais tout le monde est sur un même pied d’égalité. Tous les matins, c’est la même joie de se retrouver, pour prendre un café avec tous les bénévoles et le personnel de la mairie, face à l’océan. Ce sont toujours des moments agréables. » 

Avez-vous été bénévole dans d’autres événements auparavant ? 

« Oui bien sûr, je me suis investi dans les quartiers châtelaillonnais pendant des années, principalement au quartier des dunes. Je suis tombé amoureux de châtel en fête grâce à ma fille, qui a défilé à l’âge de 6 ans à l’occasion de cet événement. Qui plus est, je suis toujours présent à la Fête des Boucholeurs et lors des manifestations organisées par la commune.» 

Un homme de nature généreuse avec la volonté de toujours donner un coup de main quand il le faut. Pour Bruno Maurin, on est bénévole par amour de sa ville. Le bénévolat c’est un investissement par passion, une appétence au sein de la famille Maurin qu’il décrit comme un antistress. 

Pensez-vous que ce festival serait possible sans l’investissement des bénévoles ? 

 

« Non, les bénévoles sont indispensables au festival, la preuve étant que chaque année la mairie fait appel à nous. Je pense que c’est aussi important que les habitants soient acteurs de la fête. Les gens s’investissent dans la joie et la bonne humeur. On ne prospecte pas pour trouver des bénévoles et pourtant ils sont de plus en plus nombreux. » 

Avez-vous une anecdote / un souvenir marquant lors du festival du cerf-volant ? 

Oui, j’en ai même plusieurs. Une année, un cerf-voliste présent sur le festival a conçu plusieurs cerfs-volants en forme de lettres. Afin d’écrire un message d’encouragement et de remerciement aux bénévoles du Festival du Cerf-Volant. Nous étions très touchés par ce message, cela montre que notre implication est importante et reconnue. 

Une autre anecdote, cette fois-ci, un peu plus rigolote... Certains bénévoles, dont je fais partie, participent à cacher les œufs de Pâques dans le sable afin que les enfants les découvrent au moment de la chasse aux œufs, le dimanche à 10h. Nous retrouvons notre âme d'enfant ! Voir tous ces enfants courir sur la plage et chercher les chocolats, quelle satisfaction ! 

Toutes les infos du festival en CLIQUANT ICI 

eZ Publish™ copyright © 1999-2020 eZ Systems AS