Vous êtes ici :

Une jeunesse à Châtelaillon

Pierre Raguy nous parle de son livre "L'enfance en héritage"

Une jeunesse à Châtelaillon

Une jeunesse dans le Châtelaillon des années 1950-60

Pierre Raguy a toujours vécu à Châtelaillon-Plage. Il est très impliqué dans la vie de la commune et réalise diverses pièces de théâtre. Aujourd’hui, il nous emmène à Châtelaillon dans les années 50 avec son livre « L’enfance en héritage ». Nous sommes allés à sa rencontre.

 

Bonjour Pierre, racontez-nous votre histoire en quelques mots. 

Je suis Châtelaillonnais, je suis même né dans la ville de Châtelaillon au niveau de la rue Gabriel Fauconniers dans la Villa Saint-Anne. J’ai eu plusieurs casquettes, j’ai été commerçant, éducateur où j’ai rencontré Jean-Pierre Compain qui est comédien et qui m’a mis le pied à l’étrier pour le théâtre. J’aime écrire, je fais du dessin… 

Cela fait 40 ans que je fais du théâtre, j’ai aussi créé le théâtre de la pépinière pour les enfants à Châtelaillon. Pour moi, les enfants c’est l’avenir et c’est bien de faire passer le théâtre par eux ! 

Aujourd’hui, vous êtes venu nous présenter votre livre, « L’enfance en héritage ». Que raconte ce roman ? 

C’est un livre qui nous ramène en enfance. Il raconte des petites histoires, des anecdotes de mon enfance dans les années 50 à Châtelaillon. Je raconte des blagues, les farces que j’ai faites et qu’on a tous faites, les jeux que j’ai eu avec mes copains. C’est un livre pour se souvenir. 

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ? 

Le théâtre c’est être quelqu’un d’autre, c’est entrer dans la peau d’un personnage. Ecrire c’est créer des personnages qui n’existent pas. C’est assez extraordinaire d’inventer des personnages imaginaires, quoique je triche un petit peu car souvent j’utilise des noms et prénoms de personnes qui remontent à mon enfance. Ce sont des personnes qui ont existé pour la plupart. Créer et faire avancer tous ces personnages et de leur donner une signification à travers des histoires c’est quelque chose qui me passionne. 

Qu’est-ce que vous souhaitez apporter au lecteur avec ce livre ? 

J’aimerais rappeler à tout le monde la naïveté d’un enfant et ainsi embarquer mes lecteurs dans un voyage dans le temps pour retrouver une âme d’enfant. Je trouve qu’on a trop tendance à oublier son enfance, à devenir adulte rapidement pour devenir sage et raisonnable. On oublie surtout la naïveté que l’on a quand on est un enfant. Quand on est enfant on croit à tout, on croit au père-noël, aux gnomes, aux fantômes, à la magie. Une lumière nous fait peur, une lumière nous émerveille. Quand on est adulte, on est un peu plus méfiant sur toutes ces choses-là. L’enfance en héritage c’est, j’espère, avoir gardé dans ma tête ce petit coin de soleil de mon enfance et la partager à mes lecteurs. J’espère les ramener à leur propre enfance.  

Avez-vous d’autres projets d’écriture ? 

J’ai plusieurs projets, j’écris des pièces, j’écris également des contes et des poèmes. J’aimerais par la suite pouvoir éditer mes pièces de théâtre, toute ma poésie et mes contes qui tournent autour de Châtel. J’aime beaucoup raconter des histoires donc je pense que j’en écrirai d’autres. 

Merci beaucoup pour cet échange Pierre. 

eZ Publish™ copyright © 1999-2021 eZ Systems AS